Skip to main content

Parc actuellement fermé. Rendez-vous dès le 9 avril 2022 !

Menu
Tickets
Les arènes d'Arles

Les arènes d'Arles

Monument Coup de coeur de Stéphane Bern

Bienvenue aux arènes d’Arles

Les arènes sont sans doute les monuments les plus répandus dans l'empire romain avec les théâtres. Une cinquantaine d'amphithéâtres ont été répertoriés en Gaule, soit presqu'autant qu'en Italie. 

Edifiés pour accueillir des jeux et des spectacles, ces amphithéâtres étaient financés par l'empereur lui-même ou par des politiciens dans les villes de l'Empire. Ils étaient avant tout destinés à plaire au peuple dans le but d'obtenir sa reconnaissance et de consolider ainsi la popularité du donateur. 

La situation géographique de la ville, entre l'Italie et l'Espagne sur la Méditerranée, lui a conféré un rôle stratégique dans l'empire romain. Suétone, célèbre biographe et historien romain, la décrit comme "La petite Rome des Gaules". 

L’amphithéâtre d’Arles reprend le modèle d’architecture du colisée de Rome et fait partie des 15 plus grands amphithéâtres du monde romain. 

A la chute de l'Empire au Ve siècle, ces arènes s'adaptent à la nouvelle réalité du temps et au retour de l'insécurité. Elles sont donc réutilisées comme un rempart défensif, une bastide, sorte de forteresse avec quatre tours et dans laquelle sont érigées plus de 200 habitations et deux chapelles. 

Classées monument historique à l'initiative de l'écrivain Prosper Mérimée en 1840, les arènes retrouvent dès 1830 leur vocation initiale en un lieu conjuguant le spectacle et le sang. Comme pour allier patrimoine ancien et vie culturelle, les arènes proposent aujourd’hui différents spectacles de théâtre, musique ou corridas.