Skip to main content

Parc actuellement fermé. Rendez-vous dès le 9 avril 2022 !

Menu
Tickets
Hôtel des Invalides

Hôtel des Invalides

Monument Coup de coeur de Stéphane Bern

Au 17e siècle, Louis XIV est tout-puissant et à la tête de l'un des royaumes les plus importants d'Europe. Mais les nombreuses guerres dont il est victorieux causent des pertes dans son armée. Avant 1670, malgré les souhaits précurseurs de Philippe Auguste et surtout d'Henri IV, de construire un lieu pour accueillir les soldats blessés, aucune structure n'existe. Les anciens combattants et les blessés de guerre étaient soit logés dans les monastères, où la cohabitation entre les religieux et soldats n'était pas toujours évidente ; soit réduits à faire la mendicité dans la rue ce qui perturbait l'ordre social. 

Afin de satisfaire le peuple et son armée, le roi Louis XIV ordonna la construction de l'Hôtel des Invalides pour les accueillir. Cette décision stratégique lui permettra aussi de remporter l'accord du peuple en faveur de ses guerres, et de promouvoir la carrière militaire en assurant aux volontaires une retraite honorable. Puisque le Roi ne fait rien sans magnificence, l'édification de l'Hôtel des Invalides se veut grandiose. 

Sous le règne de Louis XIV, la plupart des rescapés de la guerre de trente ans seront accueillis. Les mutilés de guerre, les vieux soldats et les vieux officiers sans fortune reçoivent des conditions de vie décentes, avec une nourriture correcte. Leurs journées sont rythmées par les offices religieux et par les exercices militaires pour ceux qui le peuvent. 

Des Soeurs de la Charité assurent les soins mais également des médecins et chirurgiens prestigieux. Il devient le premier hôpital moderne où les règles d'hygiène sont rigoureuses et la recherche clinique active. Vers la fin du XVIIIe siècle, l'infirmerie de l'hôtel acquiert une réputation internationale ; une école de chirurgie y est créée. Son apothicaire major, le célèbre Parmentier père de la chimie alimentaire, y étudiera les qualités nutritives de la pomme de terre. 

Pendant la Révolution, les Invalides sont pillés et gravement endommagés. Des fusils et des canons y sont dérobés par les révolutionnaires afin de prendre la Bastille le 14 Juillet 1789. Ce n'est que grâce à Napoléon 1er que les Invalides évitent la destruction totale car il utilise le bâtiment pour de grandes réceptions. Napoléon 1er y est d'ailleurs enterré : son tombeau construit en 1861 par Visconti est situé dans la chapelle royale, sous le dôme doré. 19 ans après la mort de l'Empereur, son corps est ramené de l'île Sainte Hélène où il mourut en exil sous l'œil des Anglais. Le corps de Napoléon 1er repose dans un sarcophage entouré de 12 statues appelées Victoires. Elles symbolisent ses campagnes militaires et veillent à son repos éternel. 

Les Invalides constituent encore de nos jours l'un des plus beaux ensembles architecturaux de Paris. Charles de Gaulle voulait même installer la résidence du Président dans les Invalides, mais cette idée fut abandonnée.